Initiation à l'étiquette japonaise lors d'un repas de sushis

Initiation à l’étiquette japonaise lors d’un repas de sushis

4.9/5 - (9 votes)

Les repas japonais, et en particulier ceux centrés autour des sushis, possèdent une étiquette très précise qui peut sembler déroutante pour les non-initiés. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui un guide d’initiation à l’étiquette japonaise lors d’un repas de sushis.

Les bases de l’étiquette japonaise à table : les indispensables

Se laver les mains avant le repas

Dans la tradition japonaise, il est essentiel de se laver les mains avant de passer à table. Ce geste simple, mais fondamental, témoigne du respect que l’on porte aux autres convives ainsi qu’à la nourriture qui va être servie. Il est préférable d’utiliser du savon neutre pour ne pas altérer le parfum délicat des aliments.

La disposition correcte des ustensiles

Sachez que dans l’étiquette japonaise, chaque élément sur la table a sa place précise. Les baguettes sont généralement placées horizontalement à gauche de votre assiette tandis que votre verre doit être situé à droite. Sachez aussi qu’il est impoli de poser vos baguettes directement sur la table : utilisez plutôt le support à baguettes fourni.

Après avoir abordé ces bases essentielles, il est temps maintenant d’entrer dans le vif du sujet : comment bien utiliser les baguettes ?

L’usage correct des baguettes : gestes et interdits

L'usage correct des baguettes : gestes et interdits

Comment tenir les baguettes

Pour utiliser correctement des baguettes, il faut tout d’abord savoir les tenir. La baguette supérieure est manipulée avec l’index et le majeur tandis que la baguette inférieure reste immobile, maintenue par le pouce. Il est d’usage de ne pas croiser les baguettes lors de la prise de nourriture : cela porte malheur.

Les interdits liés aux baguettes

Il existe ensuite plusieurs gestes à éviter absolument avec vos baguettes pour ne pas commettre d’impairs. Par exemple, il est très mal vu de planter ses baguettes verticalement dans son bol de riz car cela rappelle les rites funéraires. De même, passer un aliment de baguette à baguette est à proscrire.

Maintenant que vous maîtrisez l’art des baguettes, penchons-nous sur l’univers passionnant des sushis.

Commander comme un connaisseur : les termes essentiels des sushis

Les différents types de sushis

Nigiri, maki, sashimi… Autant de termes qui peuvent prêter à confusion si vous n’êtes pas familier avec la cuisine japonaise. Le nigiri se compose d’une boule de riz vinaigré surmontée d’une tranche de poisson cru tandis que le maki est un rouleau de riz entouré d’une algue nori et garni généralement de poisson et de légumes. Quant au sashimi, il s’agit simplement de fines tranches de poisson cru, sans riz.

  • SUSHEZI©, l'ustensile Original pour fabriquer des Sushi DIY, comme au Restaurant
  • Sushi Rice 1kg
  • lisigoo Kit sushi maki maker complet - Appareil pour fabrication - Coffret avec natte en bambou, couteau japonais, baguettes, moule à sushi, moule à maki - Idée cadeau homme femme

Les termes à connaître pour bien commander

Commander des sushis ne se limite pas à choisir entre nigiri et maki. Il existe une multitude d’ingrédients qui peuvent composer ces délicieux rouleaux. Par exemple, le terme « gari » désigne les tranches de gingembre mariné servies avec les sushis tandis que le « wasabi » est cette fameuse pâte verte piquante qui relève le goût du poisson.

Lire plus  Recette salade de pomelo chinois aux crevettes : fraîcheur et saveurs exotiques

Maintenant que vous savez comment commander, penchons-nous sur la dégustation des sushis.

La dégustation des sushis : le rituel pas à pas

Tremper les sushis côté poisson

Lorsque vous trempez vos sushis dans la sauce soja, veillez à tremper le côté poisson et non le côté riz. Cette pratique permet d’équilibrer les saveurs en évitant que le riz n’absorbe trop de sauce.

Manger les sushis en une seule bouchée

Les sushis sont conçus pour être savourés en une seule bouchée afin de découvrir pleinement les saveurs et textures. Évitez donc de laisser des morceaux à moitié mangés dans votre assiette : cela serait perçu comme un manque de respect envers le chef.

Nous avons abordé les aspects positifs, voyons maintenant ce qu’il faut éviter lors d’un repas japonais.

Les erreurs à éviter lors d’un repas japonais

Les erreurs à éviter lors d'un repas japonais

Ne pas mélanger le wasabi et la sauce soja

Tandis que dans certains pays occidentaux, il est courant de mélanger le wasabi avec la sauce soja, au Japon, cette pratique est généralement mal vue. Chaque élément est destiné à accompagner le sushi de manière distincte et chaque saveur doit être appréciée séparément.

Eviter d’utiliser trop de sauce soja

L’excès de sauce soja peut masquer la saveur délicate du poisson ou du riz. Il est donc conseillé d’en utiliser avec parcimonie. De plus, verser une grande quantité de sauce soja dans votre coupelle pourrait être interprété comme un manque de confiance envers le chef sushi.

Et si vous êtes invité au Japon, comment se comporter ?

Se comporter en invité au Japon : règles de bienséance

Dire « Itadakimasu » avant le repas

Cette phrase signifie littéralement « je reçois », mais elle est surtout utilisée pour exprimer sa gratitude envers ceux qui ont préparé le repas. Dire « Itadakimasu » avant de commencer à manger est un signe de respect et une marque d’éducation au Japon.

Dire « Gochisousama » après le repas

Tout comme « Itadakimasu », cette phrase est un moyen d’exprimer sa gratitude envers ceux qui ont préparé le repas. Il s’agit d’une manière élégante de terminer son repas et de montrer son appréciation pour la nourriture.

Le repas japonais ne serait pas complet sans une bonne boisson, passons aux coutumes autour du saké.

Les coutumes autour du saké et des boissons

Ne jamais se servir soi-même

Dans l’étiquette japonaise, il est considéré comme impoli de se servir soi-même à boire. Ainsi, lorsque votre verre est vide, c’est à quelqu’un d’autre de vous resservir. De même, vous devez être attentif au niveau de saké dans le verre des autres convives et les resservir si nécessaire.

Lire plus  Le banh xeo, crêpe vietnamienne dorée : recette et astuces

Comment trinquer

Lorsqu’on trinque au Japon, on dit généralement « Kanpai », ce qui signifie littéralement « fond sec ». Cependant, contrairement à certaines idées reçues, cela ne veut pas dire que vous devez absolument finir votre verre après avoir trinqué.

Enfin, terminons par quelques règles spécifiques aux restaurants de sushis.

Respect et traditions : savoir-vivre dans les restaurants de sushis

Commander au comptoir

Dans un restaurant de sushi traditionnel, il est courant d’aller commander directement au comptoir où le chef prépare les sushis. Cela permet d’observer le chef à l’œuvre et de profiter pleinement de l’expérience.

Montrer son appréciation au chef

Enfin, n’oubliez pas que votre présence dans un restaurant de sushi est un échange avec le chef. N’hésitez donc pas à lui montrer votre appréciation pour son travail en le remerciant ou en complimentant la qualité des sushis.

Pour résumer, se familiariser avec l’étiquette japonaise lors d’un repas de sushis requiert une certaine connaissance des usages et traditions du pays. De la tenue correcte des baguettes à la commande savante des différents types de rouleaux, chaque détail compte afin d’honorer cette tradition culinaire raffinée. Alors n’oubliez pas : avant tout, c’est le respect et l’appréciation du repas qui sont primordiaux lors de ces moments partagés.

Retour en haut